Au lieu d'écrire

Vernissage

  • Exposition,Photographie

Cabinet de curiosité et deuxième poster de la série “Au lieu d’écrire”, photographies de bureaux d’écrivain.e.s
Entre 2014 et 2016, j’ai rendu visite à 34 écrivains en vue de photographier leur espace de travail.
Le temps de la prise de vue, la place assignée à l’auteur est laissée vacante : à défaut de figure, le
fond prend alors une importance de premier plan, devenant dans un jeu d’inversion des valeurs le
sujet même de la photographie.
Sous un angle résolument décoratif, autrement dit « par la bande », Au lieu d’écrire est une
proposition en creux, à la fois témoignage d’une activité suspendue, et portrait de l’écrivain absent.
A travers cette béance, il s’agit d’ouvrir l’image à de potentielles projections, et de favoriser les
appels d’air, le déplacement vers un hors-champ qui est tout aussi bien le champ de l’écriture.
A l’issue de sa réalisation, j’ai eu envie de diffuser ce travail sous la forme - entre autres - d’une
collection d’éditions/posters dont chaque numéro serait consacré à un des auteurs visités. Après un
premier numéro paru en octobre dernier, le second concerne Nathalie Quintane et paraîtra à
l’occasion de l’exposition qui aura lieu lors du festival Eveil du printemps 2018.
Benoit Galibert

Avec le soutien à la photographie documentaire contemporaine du CNAP (Centre National des Arts
Plastiques), et l’aide à la création plastique de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Benoit Galibert, photographies
Fb Au lieu d’écrire
Benoit Galibert